Nature consacre un numéro spécial à l’Open Access

 Fin mars, la revue Nature a mis en ligne – gratuitement – un dossier intitulé « The future of publishing« . Plusieurs articles composent ce dossier, offrant ainsi un panorama critique des acteurs de l’édition scientifique et les débats en cours autour de l’open access.

Entre autres articles, signalons d’une part Open Access : the true cost of science publishing et d’autre part How to hasten Open Access. Le premier article analyse précisément les coûts réels de production d’un article scientifique, au regard de la publication d’articles scientifiques de grande qualité dans des revues « nativement » disponibles en open access. L’auteur compare ainsi les différents modèles économiques existants, pour démontrer que les revues uniquement en open access, comme celles proposées par PLOS et PeerJ,  sont viables économiquement, sans rien sacrifier à l’exigence de sérieux scientifique.

Dans How to hasten Open Access, trois partisans de l’accès universel à la production scientifique développent leur scénario en faveur de ce modèle de communication académique. A lire notamment, les déclarations d’Alma Swan, directrice de  SPARC  Europe (Scholarly Publishing and Academic Ressources Coalition).

Mais l’open access a aussi un côté sombre ! Deux articles du dossier montrent comment des éditeurs qualifiés de « prédateurs » utilisent le mouvement du libre accès aux publications scientifiques pour appliquer de façon excessive le modèle auteur-payeur. Ou encore, comment, dans une très libre interprétation de ce même modèle,  des escrocs usurpent l’identité de revues de recherche open access via de faux sites web, et sollicitent ensuite des chercheurs pour y publier…

L’ensemble du dossier de Nature est disponible ici.

 

 

 

About Sylvia Cheminel

Documentaliste - Médiathèque Phileas-Fogg